Green Barging2017-07-18T13:07:50+00:00

Green Barging

Les transports par bateau fluvial constituent la méthode la plus écologique car les bateaux fluviaux – à côté des trains – présentent la consommation d’énergie la plus faible. De plus, les émissions sonores des bateaux sont minimales et le développement des voies navigables, contrairement aux routes, n’occasionne aucune atteinte supplémentaire aux paysages.

Cependant, à la différence du transport de marchandises en vrac telles que le charbon, le minerai et les graviers, il est généralement impossible de renoncer complètement au transport par camion dans le cadre du transport de containers. Les containers maritimes chargés sur châssis de poids lourds sont mis à disposition par l’entreprise de chargement ; là, ils peuvent être chargés et déchargés comme des poids lourds conventionnels. Toutefois, le transport direct par poids lourd entre l’entreprise de chargement et le port maritime représente la variante la plus polluante et le plus souvent également la plus chère.

C’est ici qu’intervient notre concept « Container barging for a greener planet ». Nous vous proposons des transports multimodaux écologiques entre les ports maritimes et votre point de chargement et de déchargement dans l’arrière-pays. À cette occasion, nous utilisons les poids lourds uniquement sur le tronçon de transport minimum indispensable entre le lieu d’envoi ou de destination et le terminal intérieur le plus proche. La majeure partie du transport est ensuite accomplie de manière écologique avec nos cargos modernes ou avec nos trains de containers.

 

 

Grâce à cela, nous vous aidons à réduire vos émissions de CO2 . C’est pourquoi nous vous indiquons sur chaque facture de fret les émissions concrètes de CO2 en kg pour votre transport multimodal. Afin de mettre en relation ces valeurs, nous précisons également la comparaison avec le transport direct par poids lourd et l’économie respective en pourcentage.

Fondamentalement, il existe les approches suivantes pour le calcul des émissions engendrées lors du transport de marchandises.

 

  • « Tank-to-wheel » (« du réservoir à la roue » : consommation d’énergie directe sans production)
  • Seules les émissions de CO2 provenant du transport direct des marchandises par poids lourd, train ou bateau sont prises en compte.
  • « Well-to-wheel » (« du puits à la roue » : consommation d’énergie directe + indirecte avec production)
  • En plus du transport direct des biens par poids lourd, train ou bateau, les émissions engendrées lors de la production du vecteur énergétique (= carburant) sont également prises en compte. Celle-ci comprend toutes les phases de production et de distribution, de l’extraction du pétrole dans le puits de forage au transport jusqu’à la station de ravitaillement en passant par la raffinerie.

 

Types d’émissions :

  • Sans équivalents : seule considération des émissions de CO2.
  • Avec équivalents : outre les émissions de CO2, d’autres gaz à effet de serre ayant un impact sur l’environnement sont engendrés. Ceux-ci peuvent être convertis en émissions de CO2 et viennent alors augmenter le facteur d’émission.

Conformément à la première ébauche de la norme CEN (DIN EN 16258:2011), l’approche « Well-to-wheel » avec équivalents est utilisée comme base de calcul. C’est pourquoi au sein de notre groupe, nous employons également cette approche et utilisons comme facteur d’émission la valeur 3,24 kg CO2 e / l (valable pour le gazole et le diesel).

 

Poids lourd (ramassage / transport local entre le point de chargement et le terminal

Véhicule : semi-remorque jusqu’à 400 CV / 40 t de poids total autorisé / 25 t max. de charge utile   
Classification : Euro 5

Consommation d’énergie véhicule plein = 31,7 l / 100 km
Consommation d’énergie véhicule vide = 21,5 l / 100 km

Pour l’acheminement en poids lourd, un trajet avec container vide et un trajet de retour avec container plein (inversement pour l’importation) sont toujours pris en compte. Les distances sont calculées sur la base de la version map&guide actuelle.

Source : Verkehrsrundschau 2010, numéro 51/52

 

Poids lourd (camion direct / transport longue distance)

Véhicule : semi-remorque 460-480 CV / 40 t de poids total autorisé / 25 t max. de charge utile
Classification : Euro 5

Consommation d’énergie véhicule plein = 31,5 l / 100 km
Consommation d’énergie véhicule vide = 21,3 l / 100 km

Pour le poids lourd direct fondamentalement considéré pour la comparaison, le trajet de transport suivant est pris en compte : prise en charge du container vide dans le terminal intérieur – trajet jusqu’au point de chargement – trajet avec le container plein jusqu’au port maritime. (Inversement pour l’importation). En plus, une part de trajet à vide de 20 % est supposée, étant donné que l’on ne peut pas partir du principe qu’une commande consécutive pourra être trouvée directement au départ du même lieu. Les distances sont calculées sur la base de la version map&guide actuelle.

Source : Verkehrsrundschau 2010, numéro 51/52

 

Bateau fluvial / Fret par container

 

  • Pour la consommation de carburant de nos bateaux fluviaux, nous avons utilisé les valeurs moyennes réelles de la flotte pour l’année 2013.
  • Dans cette valeur, la consommation totale de carburant est mise en relation avec le tonnage transporté et le trajet parcouru.
  • Ainsi, les différences entre les trajets en montagne et en plaine sont compensées et les taux de remplissage sont pris en compte.
  • Les distances se basent sur les kilomètres fluviaux selon l’almanach WESKA.
  • Émissions = 22 g CO2 / 1000 km

Quelle: Haeger & Schmidt Logistics GmbH

 

Train

 

  • Hypothèse : 100 % traction électrique
  • Consommation moyenne d’énergie = 32 Wh / 1000 km
  • Facteur de conversion CO2 courant de traction (valeur moyenne pour GER / FR / BE) = 0,348 g CO2 / Wh
  • Émissions = 11 g CO2 / 1000 km

Source : entre autres, Guide DSLV « Berechnung von Treibhausgasemissionen Spedition und Logistik gemäß DIN EN 16258 / Begriffe, Methoden, Beispiele » (« Calcul des émissions de gaz à effet de serre – Expédition et logistique conformément à la norme DIN EN 16258 / Notions, méthodes, exemples ») 2e édition actualisée (version : mars 2013).

Poids de containers :

  • 20′ = 2,3 t
  • 40′ = 4,0 t


 

Précision du calcul

Dans l’offre, un poids standard de 16 t par container est pris comme hypothèse. Sur la facture, le calcul se base sur le poids réel des containers. Le transbordement et l’entreposage ne sont pas pris en compte, conformément à la norme CEN.

Transport d’un container de 20’ (trajet simple) de Bâle à Anvers avec mise à disposition de poids lourd 30 km

Pick-up

Bateau fluvial

Poids lourd

Total

Économie

Multimodal

[kg CO2]

50,72

(30 km vide + plein)

413,13

(926 km plein)

 

463,85

44 %

Camion direct

[kg CO2]

21,60

(30 km vide)

 

799,96

(720 km plein)

821,55

 

Transport d’un container de 20’ (trajet simple) de Duisburg à Anvers avec mise à disposition de poids lourd 20 km

Pick-up

Bateau fluvial

Poids lourd

Total

Économie

Multimodal

[kg CO2]

33,81

(20 km vide + plein)

140,54

(315 km plein)

 

174,35

40 %

Camion direct

[kg CO2]

14,40

(20 km vide)

 

273,96

(250 km plein)

288,36

 

En continuant à utiliser le site, vous consentez à l'utilisation de cookies. Plus d'informations

Die Cookie-Einstellungen auf dieser Website sind auf "Cookies zulassen" eingestellt, um das beste Surferlebnis zu ermöglichen. Wenn du diese Website ohne Änderung der Cookie-Einstellungen verwendest oder auf "Akzeptieren" klickst, erklärst du sich damit einverstanden.

Schließen